Courtier en prêt immobilier

Solution de financement

25/07/2016
Solution-de-financement.jpg

La pression fiscale, les fins de mois difficiles, les imprévus financiers sont tout autant de raisons qui peuvent pousser les foyers Français à regrouper leurs emprunts, une façon de reprendre en main son budget avec une réduction de mensualités. Lumière sur cette opération de banque.

 

 

Une opération de secours puis une solution de financement

Le regroupement de prêts existe en France depuis la fin des années 90, cette opération de banque a tout d’abord été créée en Allemagne avec la Commerzbank et le marché Français a tout de suite été demandeur, c’est-à-dire que les banques ont créé des filiales permettant de proposer aux clients dans le besoin une possibilité de revoir les conditions de remboursement mais avec une rémunération à la clé.

Basée sur une image de seconde chance, de nouveau départ, le rachat de crédit s’est rapidement développé en France grâce notamment au réseau des intermédiaires de banques, des structures n’ayant pas de fonds mais jouant l’intermédiaire entre le client et l’établissement de crédit. Aujourd’hui, regrouper ses crédits est de plus en plus rependu car on vise essentiellement la tranquillité de remboursement plutôt que la solution de secours vue comme la dernière chance.

Regrouper ses crédits, immobilier et consommation

Le regroupement de prêts permet en fait de réunir plusieurs emprunts en un seul à mensualité réduite et à taux fixe. Pour parvenir à un allègement de mensualité (jusqu’à 60% de baisse chez certains emprunteurs), il faut allonger la durée de remboursement, ce qui peut naturellement entrainer un alourdissement de la dette, c’est-à-dire majorer le coût total du crédit. Un mal pour un bien puisqu’avec une mensualité adaptée, l’emprunteur peut éviter des fins de mois compliquées.

On peut rassembler différents crédits en un, le prêt ayant servi à acheter la maison, le prêt ayant financé l’achat de la voiture, tout peut être intégrer dans ce financement et même un montant affecté à un nouveau projet. Si cette opération s’adapte à l’emprunteur, ce dernier ne doit pas manquer d’étudier sa situation financière et de la comparer avec celle proposée car le regroupement de prêts reste une dette à honorer selon les conditions du contrat de prêt, accumuler un nouvel emprunt n’est pas conseillé.